L'avenir s'en vient, l'avenir s'en va

un jour à la foi

L’évolution récente du blogue de PubContact vue de quatre rangs d’Alexa

leave a comment »

Page d’archives.

Votre curiosité pour la politique québécoise ou les métriques et analytiques d’Alexa qui vous amène sur cette page me fait plaisir. Depuis sa publication, j’ai beaucoup appris.

Pour profiter de mes statistiques et analyses plus récentes je vous invite à voir ma page d’accueil et mes articles récents.

https://laqueste.wordpress.com
—————————–

L’évolution récente du blogue de PubContact vue de quatre rangs d’Alexa

Le 5 rangs d'Alexa : journalier, hebdomadaire, mensuel de pays et mondial et trimestriel mondial

Un blogue peut se voir attribuer par Alexa quotidiennement selon son trafic quatre rangs mondiaux : un rang trimestriel, un rang mensuel, un rang hebdomadaire et un rang journalier. Un rang régional (de pays) mensuel est aussi fourni lorsque le rang trimestriel du blogue descend sous un seuil qui varie selon l’évolution de l’achalandage et les pays. Pour le Canada, c’est autour de 3 millions, pour la France, 1,2 million.

PubContact se mérite présentement les deux rangs mondiaux, le trimestriel et le mensuel, ainsi que plusieurs rangs de pays. Jusqu’à récemment, il avait aussi un rang mondial hebdomadaire qui émerge et demeure tant que le rang mensuel mondial est sous les 100 mille. Le 3 mars dernier, faute d’une combinaison suffisante de son nombre de visiteurs (NV) et du nombre de pages demandées par ceux-ci (NPD), PubContact a perdu son rang hebdomadaire. Voyez ci dessous :

image illustrant l'évolution de l'achalandage à un blogue de décembre 2012 à mars 2013



D’accord, c’est pas absolument évident que le trait brun prend fin le 3 mars.

Quatre périodes, rotation quotidienne

À chaque jour, les changements de rangs observés relèvent tous d’un variable de classement fondée sur les deux indices nouveaux NV et NPD qui entre en compilation. Ils relèvent autant des deux mêmes indices périmés qui sortent de compilation le lendemain ou en fin de semaine, fin de mois, fin de trimestre. Les indices NV et NPD de la série de jours intermédiaires servent de tampon et leur sensibilité est proportionnelle au nombre de jours qui les déterminent.

Les tracés ci-devant illustrent bien par leur différence de stabilité cette sensibilité : le bleu trimestriel est proche d’un trait droit, le gris mensuel oscille légèrement et le brun hebdomadaire caracole. Plus bas, le rang de pays fondé sur les internautes de France seulement montre aussi beaucoup de variabilité.

Une faible montée d’un rang, perte de position, peut dépendre aussi bien du retrait d’une journée au trafic abondant le jour évacué que d’un trafic faible le jour introduit. Une perte de rang supérieure à 1 % dans le cas du rang trimestriel ne s’explique généralement que par une sortie de compilation d’une journée d’affluence le double ou plus de celle de la moyenne des trois mois suivants. Pour le rang mensuel la perte doit être supérieure à 3% et pour l’hebdomadaire à 13 %.

Symétriquement, une légère baisse de rang, gain de position, peut autant dépendre d’une forte nouvelle journée que de la sortie d’une journée moche. Un gain de position supérieur à 1 % dans le cas du rang trimestriel s’explique ici par l’entrée en compilation d’une journée d’affluence le double ou plus de celle de la moyenne des trois mois précédents. Pour le rang mensuel le gain doit être supérieur à 3%, pour l’hebdomadaire à 13 %.

Les pourcentages mentionnés dans les deux paragraphes précédents sont pour des sites dont l’évolution est régulière. Pour d’autres qui évoluent en dents de scie ou très rapidement, les pourcentages seraient différents.

L’indice préalable au rangement dépend de la soustraction de la journée qui sort de celle qui entre, ces deux moments aux extrémités de la période sous observation, sauf le journalier bien entendu qui ne compte qu’un jour. Si le résultat de cette soustraction est positif, l’indice du jour augmente, les chances sont meilleures que le site mesuré gagne des rangs. Si ce résultat est négatif, l’indice du jour diminue, les chances sont meilleures que le site mesuré perdent des rangs. C’est pas défendu de se faire un dessin pour s’y retrouver quand ce qui monte descend et l’inverse. J’ai fait et refait. Si ça ne suffit pas, essayez avec un exemple chiffré.

Aux plans rationnel et émotif, il faut s’attendre, comprendre et accepter que le gain de rangs d’une journée exceptionnellement achalandée sera suivi selon la période rangée, le lendemain, la semaine, le mois ou le trimestre plus tard, d’une perte de rang proportionnelle en contre-coup si elle n’est pas compensée par une nouvelle journée d’affluence équivalente.

Le rang trimestriel

Dans le tableau qui précède, le trait le plus stable est le bleu foncé établi sur trois mois d’observation. Son point le 10 décembre n’indique pas l’affluence de cette journée seulement mais est une sorte de point moyen des 90 jours précédents. Ce point est 4 fois moins sensible que celui du trait gris-vert fondé lui sur un mois d’observation et 13 fois moins que le brun fondé sur la semaine juste écoulée. En vertu de cette sensibilité propre, le tracé trimestriel traverse la semaine de Noël sans broncher, le rang mensuel chute légèrement et le rang hebdomadaire plonge puis se redresse.

Que peut-on dire à partir du trait bleu, celui du rang 3 mois. Entre autres, qu’au début de janvier, le blogue se retrouve à peu près au même rang que le 10 décembre après une faible baisse en fin de mois, en harmonie avec la chute du tracé mensuel et surtout le creux hebdomadaire.

Ce rang hebdomadaire au dessus du trimestriel en première demie de janvier indique une reprise dynamique mais insuffisante pour ramener le rang mensuel au niveau du rang trimestriel. De là, les indices entrants ne compensent plus les sortants et le tracé s’incline lentement. La demande au blogue sur trois mois est en déclin. Par contre, la baisse du rang mensuel en gris semble arrêtée à partir de mars mais au dessus de 100 mille et le rang hebdomadaire submerge à fleur de rang mensuel.

Du 10 mars au 20, à l’autre bout du trimestre du 10 au 20 décembre, le retrait de la compilation d’une pointe de demandeurs le 17 décembre fait chuter le trait bleu 3 mois plus tard.

Le rang mensuel

Au trait gris, celui du rang mensuel mondial, cette fois-ci, il faut imaginer un point comme un pivot sur lequel balancent d’un côté les deux semaines qui précèdent et de l’autre les deux précédentes. Le dernier tiers de décembre a été moins bon que les deux premiers. La première demie de janvier a été meilleure que la deuxième et même chose pour février. En mars, niveau relatif à date. En 2013, le rang mensuel est toujours inférieur au rang trimestriel et à ses deux mois précédents. L’achalandage est à la baisse. Le rang mensuel joue ici à l’avant-garde du rang trimestriel.

Le rang hebdomadaire

Ici, le retrait du bon 15 décembre et de l’extraordinaire 17 contribuent substantiellement à la chute profonde une semaine plus tard. Par la suite, forte reprise début janvier puis de chute en rechute disparition quand le rang mensuel mondial passe au dessus de 100 mille.

Réémergera-t-il ? C’est ce que nous verrons peut-être une semaine prochaine.

Le rang français

Image d'un graphique qui montre l'évolution du trafic à un blogue à l'aide du rang mensuel français d'Alexa

Le rang français est mensuel. À l’indice NV le numérateur est toujours celui au blogue de PubContact mais le dénominateur est maintenant le nombre d’internautes en France plutôt qu’au monde. Au tableau précédent, le rang pour la même période est beaucoup plus stable parce qu’il est établi sur les internautes du monde, disons 20 fois plus nombreux que les internautes français. Ici, la facilité à gagner des rangs m’apparaît plus grande au niveau des rangs élevés qu’aux autres.

Le creux au dessus du 31 décembre saute aux yeux. Je l’attendais naturellement au dessus du 24. On peut penser à première vue que la baisse de trafic ne se produit pas surtout à Noël mais au jour de l’an. Il n’en est rien. Au graphique d’Alexa au lien ci-dessous, on observe une pointe de visite fin novembre; le retrait de ces journées fastes contribue assurément à la chute du rang fin décembre.

http://www.alexa.com/siteinfo/pubcontact.com#

Autres exemples, la montée au dessus du 13 janvier s’expliquerait en partie par le retrait de compilation du trafic un mois plus tôt et celle au dessus du 27 par le retrait de compilation des journées correspondantes autour du 25 décembre.

Fin janvier, le trafic est revenu et même dépasse ce qu’il était le 10 décembre. Ceci survient d’abord avec le retrait de compilation du faible trafic du 23 au 26 décembre.

Autres rangs de pays

graphique de rangs de pays chez PubContact

Rapidement, dans ce graphique, les pays sont ensemble pour économiser l’espace; ils ne peuvent pas être comparés sans précaution parce que leurs indices NV sont établis au dénominateur à partir de nombres d’internautes plus petits et qui varient grandement d’un pays à l’autre.

Le trait en bleu foncé est celui du Burkina Faso. Le rang moyen est de 195. Le fait n’est pas visible, les nombres sont trop petits pour l’échelle retenue, mais le rang de PubContact y décline entre la première semaine et la dernière de 175 à 239. L’échelle de mesure adoptée pour tous les pays n’est pas appropriée pour le Burkina Faso.

Au trait en bleu pâle du Portugal l’évolution de la demande de PubContact est bien visible. Le rang moyen est de 5395. Le déclin y va de 4456 pour la première semaine à 5773 surtout les 7 derniers jours. Le 17 janvier le retrait du 17 décembre est bien visible ainsi que celui du 21 au 24.

En Belgique, la popularité de PubContact culmine fin décembre début janvier. Le 15, le rang submerge.

Le rang pour le Maroc émerge le 30 décembre. La montée de popularité est fulgurante des rangs 16 mille aux rangs 7 mille entre les 14 et 22 janvier; de là, le trafic se stabilise.

PubContact se mérite un rang de pays en Algérie le 3 mars.

Conclusion rapide

L’essentiel de cet article est que le rang hebdomadaire d’Alexa est sensible à des événements comme des journées de congé et de fête à l’occasion mais aussi à des actions comme la publication d’un article, en plus forte probabilité si ce dernier est accompagné d’un courriel après-coureur.

Publicités

Written by Robert Lachance

24 mars 2013 à 8:45

Publié dans Évolution de site

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :