L'avenir s'en vient, l'avenir s'en va

un jour à la foi

âge et poids électoral au Québec en 2018

leave a comment »

Âge et poids électoral.

electorat-170220-001

Cette image expose plusieurs faits qui me laisse croire qu’il sera possible en sol québécois de parfaire l’accomplissement du principe de représentation politique une personne, un vote.

Au 1 juillet 2016, les gens du Québec de moins de 18 ans étaient 1,538,169. En 2018 elles seront une dizaine de milliers de plus. Elles n’auront d’autres poids électoral que celui de leurs parents à condition que ceux-ci partagent à leurs intérêts leur vote personnel; ces parents n’en auront alors plus l’exercice d’un complet. Ça me chagrine en principe et me pousse à la réflexion, que je pitonne, marche, cuisine ou ne dorme pas.

Ce sont tout de même les volontaires, les entrepreneurs, les « idiots utiles » de notre régénération et du coup, de notre prospérité. Depuis 1970, ils sont insuffisants en nombre. À ma compréhension, Jacques Henripin a écrit que l’immigration n’était pas une alternative à la natalité comme mode de régénération.

âge moyen, 2016 41,9, 2014 41,5, 2018, 42,3.

À venir, âge moyen électoral brut, âge moyen électoral net.

 

Ajouté en commentaire,

 

Les colonnes bleues définissent en fonction de l’âge un bassins théorique d’électeurs. Les noires indiquent la proportion de ces gens qui exerceront leur droit en 2018 si la participation y sera du niveau de l’élection de 2008.

L’âge moyen de la population en 2018 sera de 42,3. Il augmente de deux dixièmes à chaque année. L’âge moyen des électeurs du bassin théorique sera de 50,2 ans, 10 ans de plus. J’écris bassin théorique parce qu’environ 500 mille Québécois.es n’étaient pas inscrits à la liste électorale en 2012 ou 14.

Les pourcentages d’exercice du vote en 2008 sont de 41 pour les moins de 25; 45 pour les 25-34; 47 pour les 35-44; 67 pour les 45-54; 70 pour les 55-64; 74 pour les 65 et plus. L’âge moyen des électeurs compilé à l’aide de ces pourcentages sera en 2018 de 54,4 ans. Est-ce représentatif, est-ce respectueux du principe une personne, un vote ?

En crête de colonne, vous reconnaissez sans doute les fosses de dépeuplement en cascade exposées plus clairement en jaune sur tableau noir le 17 février ici plus bas. Chaque sommet de colonnes bleues indique par groupe d’âge si les électeur-trices seront en 2018 plus nombreux qu’illes ont été en 2014. Ainsi, les moins de 25 y seront moins nombreux, les 25-29 plus nombreux.

Important de préciser qu’au graphique les deux premières colonnes exposent une moyenne annuelle sur 17 ans des 1,538,169 Québécois.es en bas de 18 ans. Aux autres colonnes, c’est une somme sur 5 ans sauf les deuxièmes où ce n’est que la somme des 18 et 19 ans divisée par 2 puis multipliée par 5 pour faire comparable graphiquement aux autres colonnes.

De combien serait l’âge des électeur.es si les moins de 18 ans votaient ? Par procuration à l’’un ou deux parents le temps qu’il faudra, bien entendu. C’est ce que vous apprendrez dans un prochain exprimé.

Publicités

Written by Robert Lachance

24 février 2017 à 7:03

Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :